Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 13:34
Grosse actualité hier : c'était le retour de Koh Lanta. Et les conditions étaient idéales pour regarder l'émission : les deux enfants endormis en même temps , mari dans le salon devant un film, le triplé, quoi. Allez ma vieille. T'as mérité.

Je n'ai pas boudé mon plaisir. Koh Lanta, c'est tout ce que tu détestes dans la vie, mais bien réalisé :

1/ Les vacances "bivouac".

J'ai fait UNE fois du camping dans ma vie, j'ai failli crever. J'exagère à peine. Alors Koh Lanta... En plus je ne sais pas nager. Quand j'ai vu les candidats sauter d'un hélicoptère dans l'eau direct avec les bagages, je me suis dit que la probabilité que j'aille sur la Lune était plus forte que de participer à l'émission. Dommage pour ceux qui ont apporté la trousse à médocs... Même pas un Doliprane pour le goûter, rien. Je ne sais pas comment ils ont fait.

2/ Les souvenirs de cours de gym.

Hier, on a pu assister à ce que j'ai vécu chaque semaine pendant des années : la sélection des équipes à la balle au prisonnier (ou au ballon prisonnier, selon le lycée que vous avez fréquenté). Et comme j'étais une brêle intersidérale en gym, j'étais choisie en dernier. T'es là, t'attends comme une idiote, et, humiliation suprême, on te choisit APRÈS Maryline Boudin, et tu fais comme aux Césars quand tu n'es pas retenue, tu essaies d'avoir la tête la plus neutre possible. C'est humiliant, la gym : est-ce qu'on se fout autant de toi quand tu es nul en histoire-géo ? Ben à Koh Lanta, les 4 derniers ont rejoint "l'île des bannis". Carrément. C'est pas possible, c'est un ancien prof de gym qui a inventé les règles de ce jeu ou quoi ?

3/ Les candidats improbables.

Bon, à part le sempiternel "quand je fais quelque chose, moi je le fais à fond!" (par celui où celle qui vient d'abandonner la course), on a maintenant le type qui pense à Koh Lanta depuis 8 mois. Philippe. Ah ! Philippe. 8 mois d' entraînement. Pour Koh Lanta. J'ai failli tomber de mon lit. En plus il m'a fait un peu de peine : il a rejoint l'Ile des bannis dès son arrivée. Oh ! Rien de grave, hein : ce programme n'a été visionné que par quelques millions de téléspectateurs. L'honneur est sauf.

Rien que pour ces raisons improbables, je vais essayer de suivre l'émission. Je suis comme les participants de Koh Lanta au fond : un peu maso tout de même.

Partager cet article

Repost 0
Published by PERRETTE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une maman imparfaite
  • Le blog d'une maman imparfaite
  • : Avant d'allumer ton ordinateur, tu as dû laver 3 biberons, mettre au sale un body et changer une couche pleine de kikou ? Tu partages mon quotidien !!!!
  • Contact

Recherche

Liens